Logo GRAND E
GRAND E - Mise en scène de bois précieux dans un atelier

Histoire

La Naissance de l’Atelier

Sacha Kaufman naît à Paris en 1985. Il fait ses débuts en ébénisterie traditionnelle à l’école parisienne La Bonne Graine.

GRAND E - Bois coupé

En 2013, en observant une paire de lunettes en bois, il note une série d’imperfections, puis s’engage dans une réflexion critique sur le travail de cette matière. Elle devient alors son défi, mais aussi sa véritable obsession.

Il s’entoure de deux opticiens, et amorce son travail autour de l’objet. Le bois est d’abord récalcitrant. Les techniques d’ébénisterie traditionnelles le limitent. Il s’inspire alors d’autres métiers d’art autour du bois.

Sa rencontre avec Laurent Roca, créateur ébéniste qui devient son maître d’art, lui ouvre le champ des possibles. A ses côtés, il acquiert puis affine ses gestes. Il travaille les plus belles essences à travers la restauration de meubles anciens, comme ceux du Meurice, du Crillon ou encore du Grand Véfour.

Il s’essaie également à la confection d’œuvres sur mesure, en réalisant des pièces de mobilier signées du designer Mattia Bonetti.

GRAND E - Ebene du Gabon
GRAND E - Coupe de bois

Attaché à l’artisanat français, il est séduit par le projet. Autour de l’ébéniste, il crée la connexion avec des artisans qui partagent ce même besoin d’excellence: un marqueteur et une joaillière d’exception.

Après sept années de recherches et développement, les premiers modèles voient le jour.

Sculpture de bois

En 2018, il cherche un partenaire pour l’accompagner dans la création de l’atelier.

Julien Lacaille, ingénieur de formation, est féru d’entrepreneuriat. Ayant développé ses compétences techniques et commerciales en aéronautique, il a appris à associer résistance et légèreté. Le titane et le carbone viendront d’ailleurs parfaire les prochaines montures de l’atelier.

GRAND E - Bois précieux en édition limitée